Silhouette illustration of a knight with a lance jousting

Appliquer les trois théories de Sun Tzu dans l’entrepreneuriat

   

Dans les années 1772, les pères jésuites avaient publié un ouvrage intitulé « Art miliaire des chinois ». Il s’agissait un document sur l’art de la guerre de Sun TZU.

Ce traité de stratégie a attiré la curiosité de tous les grands décideurs. Des généraux aux rois, ce document séduisait, car son contenu était riche en apprentissage.

 

Cependant, si ce traité a été pendant longtemps étudié dans les écoles militaires ayant formé des grands généraux, son contenu peut aussi intéresser le milieu économique.

Un général de l’armée est comparable à un chef d’entreprise. Tous deux restent des décideurs et doivent mener des hommes

 

Étudier le terrain : étude du marché

 

Sun Tzu nous apprend avant toute chose que « La guerre est d’une importance vitale pour l’État,…, il est indispensable de ne s’y engager qu’après une longue réflexion».

Nous pouvons dire la même chose au sujet de l’entrepreneuriat. Entreprendre est une aventure parfois périlleuse.Il ne faut s’y engager qu’après une longue réflexion. Cette réflexion correspond à une longue étude du marché.

En guerre tout comme en affaire, le terrain doit être étudié avec soin. Aucun élément ne doit négliger. Faire une étude du marché vous permet d’en apprécier les éventuels risques et d’en envisager les plans de sortie.

 

Ne jamais vous remettre au hasard : rédiger votre business plan

 

Napoléon 1er disait à ses généraux : «  Dans tout ce qu’on entreprend, il faut donner les deux tiers à la raison et l’autre tiers au hasard. Augmentez la première fraction vous serez pusillanime. Augmentez la seconde, vous serez téméraire ».

 

Le succès aime l’effort. Avant de lancer votre entreprise, il faut s’y être préparé à l’avance.Rédiger un business plan est un moyen d’éviter toute situation risquant de ruiner votre projet.

Le business plan est un document qui vous permettra de mettre en forme votre stratégie.

Vos concurrents ne doivent rien savoir sur vous, mais vous vous devez tout savoir sur eux

 

Sun Tzu écrivait que le grand art d’un général est de faire en sorte que l’ennemi ignore toujours le lieu où il aura à livrer bataille. Il doit agir sans bruit et sans se faire voir.

Le marché est comparable à un champ de bataille. La société évolue, des nouvelles manières de vivre et de consommer naissent et de nouvelles idées doivent être mises en place afin de répondre à ces nouveaux besoins. Par conséquent, il faut rester en contact avec le marché : savoir ce que font vos concurrents, être toujours à jour sur leurs plans pour éviter d’être dépassé.

De même qu’il faut bien apprendre à connaitre ses clients, il est important d’apprendre à connaitre vos concurrents et ne pas les sous-estimer. Trop d’entrepreneurs indiquent être meilleur que la concurrence en tout : Moins cher, meilleure qualité, un service plus rapide etc.. Ne sous-estimer pas vos concurrents. Analysez objectivement vos qualités et défauts et comparer les avec eux. Cela vous permettra de déterminer votre positionnement et ainsi avoir une stratégie de communication cohérente vis à vis de vos clients.

 

 

Conclusion

L’Art de la guerre est un manuel pour savoir comment survivre dans un monde en conflit. Ce manuel peut aussi être applicable dans le monde de l’entrepreneuriat. N’hésitez pas à le lire pour entreprendre avec succès !

 

Écrit par Angelo ARAKAZA, Juriste NTIC chez Legal’Easy

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1