Entreprendre en france

Entreprendre en France, c’est possible, c’est génial et c’est une opportunité !

   

Entreprendre en France, c’est possible, c’est génial et c’est une opportunité !

 

Faisant partie de plusieurs réseaux d’entrepreneurs, j’entends souvent mes confrères dire des phrases comme :

 

–          Les états unis, c’est génial ! Ah, si j’étais né aux états unis, cela serait plus facile pour moi

–          Entreprendre en France,  c’est compliqué…

–          Entreprendre en France, c’est difficile nous sommes taxés comme pas possible…

–          La France déteste ses entrepreneurs…

–          La France a au moins 5 ans de retard par rapport à ceux qu’il se fait aux États-Unis

–          En France, les entrepreneurs sont des pigeons et nous payons trop de taxes.

–          En France, embaucher est compliqué, car il est ensuite difficile de se séparer de ses collaborateurs  s’ils ne font pas l’affaire.

…etc.

 

Évidemment, je suis d’accord sur beaucoup de points.

J’adore les États-Unis. C’est le pays des entrepreneurs par excellence.

La mentalité est positive et c’est un pays qui plébiscite ses entrepreneurs.  J’adore m’y rendre et suivre ce qui se fait là bas.

 

Maintenant, faut-il dire qu’entreprendre là bas est mieux qu’entreprendre en France ?

Pas sur !

Mon avis, c’est qu’entreprendre en France, c’est possible et c’est même mieux !

Voici pourquoi :

–          Parce que justement, la France ne « fabrique » pas autant de bons entrepreneurs pour l’instant qu’aux États-Unis, qu’il vous ait justement possible de faire la différence et au contraire de mieux réussir qu’ailleurs. Car justement, vous avez moins de bons concurrents et que si vous êtes bons, vous pouvez réussir beaucoup plus facilement.

 

 

–          Quoique l’on dise, la France aide ses entrepreneurs.

 

Très peu le savent, mais de nombreux dispositifs sont mis en place pour aider les créateurs d’entreprises en France.

 

Par exemple, il y a OSEO qui peut garantir votre  prêt bancaire jusqu’à 70%.

C’est-à-dire que si vous empruntez 100 000 euros pour vous lancer, OSEO peut couvrir jusqu’à 70% du montant restant sur votre prêt si vous faites faillite.

 

En gros, vous pouvez vous lancer avec un risque limité.

 

OSEO peut également vous accompagner sur les différentes phases de croissance et vous aider :

 

Lorsque vous voudrez exporter ou encore lorsque vous voudrez innover, OSEO peut vous aider grâce au dispositif OSEO INNOVATION.

 

–          Ils existent aussi de nombreux réseaux d’entrepreneurs pour vous accompagner et vous aider dans votre aventure comme le Réseau Entreprendre, le réseau PLATO, L’institut du mentorat… etc.

 

« La France a au moins 5 ans de retard sur ceux qui se font aux États-Unis ? »

 

Eh bien tant mieux ! Au contraire, si tous les business pouvaient être ainsi ! Cela vous laisse 5 ans pour voir ce qu’il se fait aux États-Unis, prendre le concept et pourquoi ne pas devenir le premier à importer le concept en France ?

 

N’est-ce pas formidable ? Vous voyez ce qui marche là bas, vous importez l’idée et vous montez votre business tout en suivant l’évolution qui se fait là… et avec  5 ans d’avance !

 

Bien sûr, vous allez me dire qu’en France, nous sommes beaucoup trop taxés…

C’est vrai…Et comme tout le monde, j’aimerais moi aussi payer moins de taxes. Il y a effectivement des progrès à faire là-dessus.

Mais je suis aussi content d’avoir notre système de sécurité sociale et d’y contribuer.

Pour ceux qui ne s’en rende pas encore compte, allez faire un tour en Chine et vous verrez que nous sommes quand bien ici.

Et pour ceux qui disent que le système protège « trop » les salariés et qu’il n’apporte pas de flexibilité aux entrepreneurs,  j’ai tendance à dire : tant mieux au contraire !

Cela évite ainsi les abus et les entrepreneurs véreux.

Vous avez peut-être une femme, un mari, des enfants, des frères et/ou des sœurs qui ne sont pas des entrepreneurs comme vous, mais qui sont salariés ?

 

J’imagine que vous aussi vous êtes contents que le système en France les protègent contre les employeurs sans foi ni loi.

 

En tout cas, c’est mon cas. Je suis content que le système les protège.

Et puis honnêtement, si vous vous conduisez bien, si vous êtes justes, si vous traitez bien vos salariés, s’ils sont compétents et s’ils sont sains d’esprit, alors  vous ne risquez pas grands choses.

S’il y a un problème, si vous êtes justes  et que vous leur expliquez que vous ne pouvez pas les garder, beaucoup accepteront une rupture conventionnelle. Tant que ceci est justifié et que vous avez de bonnes raisons.

 

Bien sûr, il reste beaucoup à améliorer en France. Tout n’est pas parfait, loin de là.

Entreprendre en France n’est pas simple.

Nous avons encore du chemin à parcourir pour devenir un pays d’entrepreneurs, mais n’oublions pas que nous, entrepreneurs, nous pouvons aussi  voir le contexte comme une opportunité.

À vous de voir de quel côté du prisme vous souhaitez regarder la situation actuelle en France :

–          Si entreprendre en France est une opportunité pour vous parce que vous pouvez faire la différence plus facilement

–          Ou dire que vous souhaitez entreprendre ailleurs parce que c’est forcément mieux

 

Qu’en pensez-vous ?

 

 

Mots clés recherchés:

Entreprendre en france

Entreprendre en france, c’est possible

cci entreprendre en france

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1