La mort du métier de vendeur ?

   

Vous détestez certainement vous aussi ces vendeurs qui insistent et qui essayent coûte que coûte de vous refourguer leurs marchandises ?

Ils insistent…

Ils ne vous lâchent pas…

Bref, c’est plus qu’énervant.

 

Lorsque vous créez votre entreprise, vous vous retrouvez alors de l’autre côté de la barrière.

Vous vous retrouvez du côté du vendeur.

 

Vous devez réaliser votre chiffre d’affaire et pour cela quoique l’on en dise, vous devez vendre.

Vous ressentez alors cette « pression commerciale » qui peut pousser le moins commercial d’entre nous à faire comme ces vendeurs que nous détestons tous. Vous savez, cette petite boule au ventre que vous ressentez, cette « peur » qui vous dit que si vous ne faites pas assez de ventes, vous risquez d’être en difficulté et même peut-être de faire faillite.

 

Nous faisons alors tout pour convaincre le client d’acheter.

Nous ne lâchons rien nous non plus.

Nous devenons même« agressifs » avec le client lorsque celui-ci n’achète pas et nous faisons en sorte qu’il signe coûte que coûte.

 

Bref, nous pouvons nous comporter différemment à cause de cette « pression » que l’on peut ressentir lorsque l’on se lance et que l’on a pas l’habitude de vendre.

 

Pourtant, agir de cette façon est la meilleure façon de faire fuir vos clients et de rater des ventes.

Le client ressent que vous faites cela non pas pour l’aider mais pour obtenir une vente…pour obtenir votre commission.

Vous êtes alors centrer sur votre problématique et non sur le sien.

Dans ces moments là, même si le client aurait très bien pu être intéressé par ce que vous proposez, s’il ressent que vous faites tout cela avant tout pour votre intérêt personnel et que vous vous en foutez royalement de ses propres besoins et de ses propres attentes alors  il y a de fortes chances qu’il n’achètera pas.

Cela le braquera inévitablement.

Le client souhaite garder sa liberté de penser et de choisir.

 

C’est pourquoi, forcer une vente est la pire des options si vous souhaitez conclure…et perdurer dans le business.

Le client doit sentir qu’il a fait le choix d’acheter votre produit /service  par lui-même.

Que c’était sa décision d’acheter ce que vous lui proposer (et non vous qui le lui forcez)

 

Vous ne devez donc pas faire ressentir à votre client que votre priorité est la vente.

Vous devez lui faire ressentir que vous êtes là pour lui et pour l’aider.

 

Cela créera ainsi un climat beaucoup plus propice à l’acte d’achat du client.

 

Dans le document que vous pouvez télécharger ci-dessous,  vous aurez 7 éléments qui vous aideront à créer un climat de confiance avec le client.

 

 

Vous avez aimé l'article? Partagez et likez l'article.  
Devenez un Entrepreneur Nouvelle Génération et recevez de nombreuses ressources et vidéos exclusives en vous inscrivant à la newsletters ci-dessous:    
 
auk1