Erreur d'un entrepreneur au moment de créer son entreprise

Entrepreneuriat : Une erreur majeure lors la création de son entreprise

   

Entrepreneuriat : L’erreur majeure

Ne créer pas le produit que vous voulez, créer plutôt le produit ou le service que vos clients veulent

Dans l’entrepreneuriat, si vous regardez attentivement le mode de fonctionnement en France, on vous apprend ceci (notamment en école de commerce) :

1) Faites éventuellement un sondage pour vous assurer que les gens sont intéressés
2) Créez votre produit
3) Essayez ensuite de le vendre

Cela parait « logique »…

Pourtant, dans l’entrepreneuriat, c’est une erreur monumentale au moment de la création de votre entreprise

1- Parce que cela coûte cher de faire des études que l’on appelle quantitatif ou qualitatif. Vous n’êtes pas des grosses entreprises déjà implantés et chaque euro que vous dépensez compte au départ (sauf si vous le faîtes sur internet via un outil comme Survey Monkey- là c’est différent, cela ne vous coûte presque rien)

2- Ceux issu du marketing savent que les sondages externalisés par des instituts de sondage peuvent être orientés vers la réponse attendue en orientant la question de telle ou telle façon.

3- Parce qu’une personne qui se dit être intéressé par votre service ou votre produit n’est pas forcément prêt à payer pour.

Il y a une différence entre « être intéressé » et « être prêt à acheter un produit ou un service ».

La différence est que dans le deuxième cas, la personne est prête à échanger une somme d’argent contre votre produit ou votre service.

Si vous allez dans la rue et que vous demandez aux passants s’ils sont intéressés par votre produit, la plupart diront que « oui » : ils sont intéressés par votre produit/service (si celui-ci est un minimum intéressant).

Maintenant, demandez-leur qu’ils achètent réellement votre produit. S’ils sont réellement prêts à échanger leur argent contre votre produit, c’est que celui-ci à de l’avenir.

Si ce n’est pas le cas, 2 possibilités :

1- Soit vous le vendez mal (auquel cas, il faudra vous améliorer à mieux vendre)
2- Soit le marché est certes « intéressé » mais les gens ne sont pas prêts à échanger leurs argents contre votre produit ou votre service

 

À mes débuts, j’ai moi-même fait cette erreur.
J’ai créé le produit que je voulais et non le produit que mon marché voulait.

J’ai travaillé pendant plusieurs mois à la conception d’un produit destiné au marché chinois.
Je pensais sincèrement que celui-ci fonctionnerait.

En bon élève, j’ai fait ce que l’on m’avait appris en école de commerce : J’ai réalisé des sondages qui se sont relevés concluant : les gens étaient « intéressés ».

Seulement, voilà, quelques mois plus tard, une fois mon produit finalisé.
Les résultats étaient bien en dessous de ce que j’espérais.

C’est l’une des règles de bases dans l’entrepreneuriat :

Tester d’abord s’il y a un marché et seulement après se lancer corps et âme dans la conception de votre produit ou de votre service.

Dans tous les cas, privilégiez plutôt l’ordre suivant :

1) Essayez d’abord de réaliser des ventes
2) Puis créez votre produit ou votre service

Si vous suivez cet ordre, vous serez gagnant à tous les coups.

– Si vous faites des ventes, cela veut dire qu’il y a réellement un marché.
Alors, vous pourrez tout donner dans la conception d’un produit/service de qualité.

– Si vous ne faites pas de vente, c’est qu’il n’y avait pas de marché réel. Auquel cas, vous aurez économisé du temps et de l’argent. Vous aurez peut-être même économisé jusqu’à des mois, voire des années dans la conception d’un produit ou d’un service qui n’aurait jamais fonctionné engloutissant par la même occasion toutes vos ressources financières.

 

Ce qui fait vivre une entreprise, ce sont les ventes réalisées réellement et non les suppositions d’un marché potentiel et encore moins les sondages.

 

Qu’en pensez-vous?

 

MOTS CLÉS RECHERCHES:

Entrepreneuriat
Erreur d’entrepreneur
Entrepreneuriat erreur majeur

les assises de l entrepreneuriat

entrepreneuriat étudiant

l entrepreneuriat définition

innovation entrepreneuriat

dauphine entrepreneuriat

entreprenariat entrepreneuriat

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1