Cubes - Management

L’une des plus grosses erreurs chez de nombreux managers

   

 

La plupart d’entre nous sont prompts à critiquer, à dire ce qui ne va pas chez l’autre.
Mais dès qu’il s’agit des choses positives que l’autre a faites, nous considérons cela comme ‘normal’, que cela fait partie de « son travail »

Tout au mieux, la grande majorité des managers vont dire d’un ton froid et distant : « c’est bien ».
On préfère réprimander.
On préfère mettre d’abord l’accent sur ce qui ne va pas.

Combien de mangers (occupant pourtant de hautes responsabilités dans des grands groupes français) ai-je vus et entendus s’exclamer et critiquer leurs collaborateurs sans même essayer de comprendre et sans même essayer de mettre les formes.
Car oui les formes comptent. Encore plus si vous êtes à la tête d’une équipe.
J’entends parler de « génération X » de « génération Y » et maintenant de « génération Z ».
Pourtant, sommes-nous si différents ?
Avant d’appartenir à telle ou telle « génération », n’oublions pas que nous avons en face de nous des êtres humains, fait d’émotions et d’amours propres.

Oui, en tant que manager et en tant que chef d’entreprise, vous êtes débordés.
Oui, vous avez des responsabilités importantes.
Oui, vous avez des objectifs à atteindre.

Mais n’oubliez pas que vous avez aussi des responsabilités envers vos collaborateurs.
Et que c’est grâce à VOS collaborateurs que vous pourrez atteindre vos objectifs et vos ambitions.

Beaucoup de managers n’apprécient pas faire des compliments sincères et enthousiastes à leurs collaborateurs lorsqu’ils font du bon travail.
Par peur qu’ils en fassent moins ensuite…qu’ils prennent la grosse tête…..ou encore de peur de paraître faible vis-à-vis de leurs collaborateurs et d’avoir de moins en moins d’emprises sur eux.
Quelle belle c….
Alors que ça ne coûte pas grand-chose et qu’inversement cela vous permettrait de gagner gros.
Une étude a montré que la reconnaissance au travail vient devant l’appât du gain chez la plupart des salariés.

Et la reconnaissance est facile à donner.
Cela passe par reconnaître les qualités de vos collaborateurs et les féliciter sincèrement et chaleureusement lorsqu’ils font du bon travail.

Cela compte beaucoup plus qu’une « prime » pour objectif atteint.

Si vous fonctionnez ’uniquement à la carotte, ne vous étonnez pas d’avoir un turn-over important dans vos équipes (et d’ailleurs si vous pensez que je dis des bêtises en lisant cet article, je suis quasiment certain que le turn-over de vos équipes doit être relativement élevé…non ;-)? )

Si les gens quittent votre entreprise, c’est qu’il y a une raison.
Dans ce cas, posez-vous des questions afin d’améliorer la gestion de votre entreprise.

 

L’objectif n’étant naturellement pas d’être mielleux, mentir et flatter sans en penser le moindre mot.

Non, cela se ressentira de toute façon.

L’objectif est simplement de ne pas vous retenir de complimenter de « peur » que vos collaborateurs prennent la grosse tête ou encore de peur qu’ils ne deviennent moins productifs si vous leur disiez qu’ils sont bons, compétents et qu’ils font du bon travail (si si j’ai entendu ce type d’excuse et pas qu’une seule fois de la part de managers salariés notamment).

 

N’ayez pas cette crainte.

 

Vos collaborateurs ont besoin de cela.
Ils ont besoin de savoir que leur chef leur fait confiance.
Ils ont besoin d’être reconnus
Ils ont besoin de se sentir estimés lorsqu’ils font du bon travail
Ils ont besoin de savoir que leur chef reconnait leur travail et qu’ils sont importants à vos yeux.

Et cela vaut encore plus si vous êtes dirigeant d’une TPE/PME ou que vous gérez en direct une petite équipe.

Ne soyez pas avide de compliments.
Soyez généreux et évidemment sincère dans vos propos.
C’est gratuit et vous verrez que vos collaborateurs vous le rendront au centuple.

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1