travailler sur son business

Ne travaillez pas dans votre business, mais sur votre business

   

Quel est la différence me direz-vous ?

 

Elle est énorme.

 

Lorsque vous travaillez dans votre business, cela signifie que vous êtes un maillon à part entière de votre activité.

Sans vous l’entreprise n’existe pas.

 

Et c’est bien ça le problème.

C’est ce qui limite d’ailleurs un grand nombre d’entrepreneurs qui se lancent.

 

Ils se donnent corps et âme pour leur entreprise et travaille énormément.

Ce sont des « braves types ».

 

Pourtant, ils tournent en rond. Ils sont comme l’âne qui court derrière une carotte.

C’est un circuit sans fin.

 

Pour faire mieux, ils doivent travailler encore plus.

 

Plus ils travaillent, moins ils ont de temps.

Moins ils ont de temps et moins ils peuvent se consacrer au développement à proprement parlé de leur business.

 

Ils vous diront :

« Je suis bien trop occupé déjà »

« Je ne sais plus où donner de la tête »

« Je n’arrive plus à m’en sortir »

 

C’est notamment le registre de la plupart des entrepreneurs indépendants.

En fait, ils échangent leur temps contre de l’argent.

Ils n’ont pas réellement créé une entreprise, ils ont créé un emploi : LEUR emploi.

 

Et ils sont enfermés dans leur emploi sans moyen de développement s’il continue sur le même registre.

 

 

C’est d’ailleurs, certainement l’une des raisons qui fait qu’un grand nombre d’entrepreneurs arrête en cours de chemin notamment dû à l’épuisement.

 

Ils ont tout donné pour leur entreprise et ne voient pas le bout tellement ils sont « dedans »

 

 

Et cela a été mon cas au départ.

 

J’ai travaillé énormément durant les premières années.

Je faisais tout par moi même : de la vente à la production

 

Et l’épuisement m’ayant gagné après quelques années, j’ai failli tout abandonner.

 

Heureusement que je me suis repris en main.

 

Je vous conseille d’ailleurs au passage un excellent livre qui pourrait bien changer votre vie d’entrepreneur si vous ne l’avez pas lu : The E-Myth Revisited, Why Most Small Business Don’t Work and What to Do About It » écrit par Michael E Gerber

 

Cela fut mon cas en tout cas.

 

À la lecture de ce livre, je me suis repris en main et j’ai redéfini l’organisation de mon entreprise.

 

Aujourd’hui, je suis encore nécessaire à mon entreprise, mais je tends à ne plus l’être.

J’ai automatisé un maximum de tâche et je m’extrais de plus en plus du circuit de production et de vente.

 

Et devinez quoi ?

Cela marche bien mieux pour mon entreprise aujourd’hui.

Je travaille moins, j’ai plus de temps à consacrer à d’autres activités et mon entreprise croit de plus en plus.

 

Mais je reconnais que cela peut être effrayant de lâcher prise.

Je suis passé par là aussi.

 

Cela dit, je vous assure que si vous réussissez à dépasser cette peur de ne plus tout contrôler, vous verrez que cela sera bien mieux.

 

L’objectif est que vous puissiez vous extraire du circuit de production et de vente de votre entreprise afin de consacrer votre temps à ce qui compte vraiment pour un vrai chef d’entreprise :

 

– Développer votre entreprise

– Nouer des partenariats solides

– Lancer de nouveaux produits/idées/services

 

Vous devez travailler SUR votre business et non pas DANS votre business.

 

 

 

Ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui prennent de la hauteur sur le business.

 

C’est d’ailleurs ce qui fait la différence entre votre boulangerie du coin et la chaine des boulangeries PAUL.

 

Votre boulanger du coin travaille sur son business.

 

Alors que le fondateur des boulangeries PAUL a travaillé SUR son business.

 

La matière est le même : LE PAIN

 

À peu de chose prêt, votre boulanger du coin et PAUL sont de même qualité.

Pourtant, ce qui les différencie c’est la façon dont ils voient leurs activités.

 

Votre boulanger a créé son emploi et sa boulangerie.

 

Le fondateur de la chaine de boulangerie PAUL a créé un business.

 

Maintenant sur ce même exemple, supposons que votre boulanger du coin arrête de travailler pendant 1 an.

Il y a peu de chance que si vous revenez 1 ans plus tard le voir que sa boulangerie soit toujours là.

 

Alors que vous pouvez être sûr que même si le fondateur des magasins PAUL aura pris 1 année de repos, ses magasins seront toujours là et lui rapporteront toujours la même coquette somme, si ce n’est plus encore.

 

 

J’ai cité l’exemple des boulangeries PAUL et de votre boulanger du coin.

J’aurais pu vous citer également Mac Donald pour la restauration rapide ou encore Alain Afflelou pour les lunettes.

 

Je ne suis pas sur qu’ils fassent de meilleurs sandwichs ou de meilleures lunettes.

Mais ce dont je suis sur, c’est que ce sont de meilleurs hommes d’affaires.

 

 

Je n’ai compris cette différence qu’en faisant moi même ses erreurs en travaillant DANS mon business plutôt que SUR mon business.

Heureusement que je l’ai compris et que je rectifie actuellement le tir.

 

Mais vous qui lisez ce livre, cela vous permettra de prendre les bonnes orientations et de poser les bonnes bases dés vos débuts.

À chacun de vos choix et de vos décisions pour votre entreprise, gardez à l’esprit que votre objectif doit être de devenir de moins en moins indispensable.

 

Alors, vous pourrez vous consacrer votre mission première : l’expansion de votre entreprise.

 

Chose pratiquement impossible à faire si vous avez la tête en permanence dans le guidon de votre entreprise.

 

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1