au bureau_0015

Ne vendez pas ! Achetez plutôt vos nouveaux clients !

   

Je vous livre dans cet article, un concept qui m’a fallu plusieurs années à découvrir et à comprendre.

Lorsque j’ai créé ma première entreprise, mes premiers réflexes étaient les suivantes :

 « Il faut que je vends»

« Je dois me concentrer en priorité sur la relation client »

« Je dois d’abord vendre et cela avant tout le reste »

 

Avec l’expérience, j’ai découvert qu’il est possible d’aller plus loin.

 

Au lien de penser « vendre à de nouveaux clients », pensez plutôt  « Acheter de nouveaux clients ».

La différence est subtile en compréhension, mais énorme en terme d’impact.

Lorsque vous arrêtez de penser « vente », mais plutôt « achat de nouveaux clients », vous pourrez envisager des quantités de ventes et de marketing inimaginables jusqu’ici.

 

La seule véritable question que vous devez vous poser est la suivante :

« Puis je acheter des clients pour moins cher que ce qu’ils dépensent à vie chez moi ? »

 

En gros, combien vous coûte l’acquisition d’un nouveau client et combien vous rapporte-t-il en moyenne au final ?

 

Supposons que l’acquisition d’un nouveau client vous coûte 10 euros, mais que celui-ci vous rapporte en moyenne 40 euros.

Pour chaque nouveau client acquis, vous avez donc un bénéfice moyen de 30 euros.

 

Voyez-vous les perspectives que cela vous offrent en pensant de cette façon plutôt que de vous concentrer que sur la vente?

Cela vous ouvre des possibilités quasiment infinies.

Tant que vous dépensez moins que cela ne vous rapporte au final, vous pouvez investir la somme que vous souhaitez pour faire grandir votre affaire.

 

L’achat de chaque nouveau client devient donc un investissement et non une dépense

Vous devez donc, non pas vous concentrer sur vendre vos produits et services, mais plutôt vous concentrer sur l’achat de nouveaux clients

 

Dans l’exemple précédent, supposons que vous mettez maintenant 10 000 euros pour l’achat de nouveaux clients.

Cette opération va donc vous rapporter un bénéfice moyen de 30 000 euros.

 

Évidemment,  pour faire cela vous devez connaitre précisément vos chiffres :

Combien vous coûte l’achat d’un nouveau client ?

Combien vous rapporte en moyenne un nouveau client ?

 

Voyez-vous la puissance de ce changement de perspective ?

Vous n’êtes plus dans la perspective : «  vendre pour vendre, coute que coute ! », mais dans la perspective : « combien j’achète un nouveau client et combien celui-ci me rapporte-t-il  au final? »

Il ne vous restera plus qu’à multiplier vos actions commerciales et marketing pour multiplier vos résultats.

 

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1