Pensez-vous encore comme un salarié ?

   

J’ai dernièrement rencontré un « entrepreneur » qui est sur le point de déposer le bilan de son entreprise.

Celui-ci va faire soit une liquidation judiciaire, soit une liquidation amiable.

Durant notre échange, celui-ci me dit:

« L’entreprise existe depuis 5 ans, elle a généré 0 euro de chiffres d’affaires en cinq ans. »

Je lui pose alors la question: «et vos pertes représentent combien? »

Il me précise 1 600 000 euros.

Surpris, je dis:

« Quoi !? Comment cela se fait-il que vous ayez perdu 1 600 000 euros ? Vous n’avez pourtant généré 0 euro durant ces cinq dernières années ».

 

Il me dit alors:

« Oui peut être que j’ai généré 0 euro, mais je compte dans ces 1 600 000 euros, 1 200 000 euros qui correspond au salaire hypothétique que j’aurais du prendre. C’est le temps que j’ai consacré pour développer l’entreprise.

Je compte là dedans, le temps que j’ai passé pour faire mon business plan, le temps que j’ai consacré à rechercher des clients, a faire le lien avec les partenaires…etc. durant ces cinq dernières années…et d’ailleurs je comprends aussi la dedans par exemple le temps que je prends pour venir vous voir. »

 

Surpris, je n’ai rien dit.

Mais comprenez bien que vous ne pouvez pas résonner ainsi.

En tant que salarié, oui effectivement, vous échangez votre temps contre de l’argent.

Cet échange est défini sous la forme d’un contrat de travail  qui définit le nombre d’heures minimum que vous devez réaliser pour toucher cette rémunération.

 

Mais en tant qu’entrepreneur , vous ne pouvez pas résonner ainsi.

Vous êtes payés uniquement sur les résultats de votre entreprise.

Si votre entreprise réalise un bénéfice de 500 000 euros et que vous prenez pour vous 499 999 euros en salaire, personne ne vous dira rien tant que l’entreprise est bénéficiaire.

Par contre, il faut également accepter la situation inverse.

C’est à dire que si votre entreprise ne va pas bien, vous devez adapter votre rémunération en conséquence.

 

Lorsque vous vous lancez, vous devez accepter ce changement de situation et de « paradigme ».

Vous ne devez plus raisonner de la même façon.

 

 

 

Vous avez aimé l'article? Partagez et likez l'article.  
Devenez un Entrepreneur Nouvelle Génération et recevez de nombreuses ressources et vidéos exclusives en vous inscrivant à la newsletters ci-dessous:    
 
auk1