Réussir avec ses associés lors de la création de son entreprise

Associé majoritaire – Réussir avec ses associés lors de la création de son entreprise

   

Associé majoritaire – Réussir avec ses associés lors de la création de son entreprise

 

Avoir un ou plusieurs associé majoritaire ou minoritaire: voilà une problématique que l’on aborde que trop peu avec les jeunes entrepreneurs qui se lancent.

Pourtant, c’est réellement un sujet qui peut conditionner une entreprise dans son développement ou vers sa chute.

Combien de fois, autour de moi, ai-je entendu des entrepreneurs qui se lancent dire des phrases comme:

« Oui mais nous sommes amis, cela se passera bien entre nous. »
« C’est mon beau frère et je le connais. Il n’y aura pas de problème entre nous.»
« Je la connais depuis 10 ans, c’est comme une deuxième sœur pour moi »
« On a déjà travaillé ensemble par le passé, je sais que cela se passera bien ».

Pourtant après quelques années, ces mêmes personnes qui m’ont dit ces mêmes phrases se sont séparées de leurs partenaires d’affaires / Associé majoritaire
Deux d’entre eux sont actuellement en procédures juridiques avec leurs propres associés…
J’ai vu de mes yeux un entrepreneur qui avait créé une entreprise avec 4 amis finir tout seul.
Il a perdu 4 partenaires d’affaires mais également 4 amis en même temps…

Ce sont malheureusement des histoires qui ne finissent pas bien.

Pourtant, je suis convaincu que chacun souhaitait bien faire au départ.
Chacun avait entrepris dans l’idée que cela se passerait bien.

Malheureusement, la vie d’une entreprise n’est pas un long fleuve tranquille et un partenariat d’affaires encore moins.

Je ne le sais que trop bien pour l’avoir vécu moi même avec mon associé.

Nous sommes tous les deux issus de la même famille.

Nous avons des bases et des valeurs communes.
Pourtant, nous avons des caractères très différents.

Je suis par nature un fonceur et j’aime me projeter très loin (et parfois pas assez sur le présent)
J’apprécie le développement, la progression, l’innovation et j’ai plutôt une vision globale des choses.

A l’inverse, mon associé est complètement différent de moi.
Il est beaucoup plus terre-à-terre et plus spécifique.
Il est très pragmatique et ce qui compte pour lui ce sont les tâches du présent, de « l’ici et maintenant ».

Au fond, nous formons une bonne paire.
Sur un terrain de foot, je serai l’attaquant et lui le défenseur.
Je serais le front-office et lui le back-office.
Nous avons des tempéraments différents, mais nos deux visions sont nécessaires à la réussite d’une entreprise.

Le problème forcément, c’est que nos priorités sont parfois différentes.
Les miennes concernent surtout le développement de l’activité avec toujours la question en tête : «  Comment allons-nous pouvoir nous développer ? »
Ma priorité est le développement de l’activité et la vision à moyen et long terme.

Et pour mon associé, sa problématique constante est : « Comment allons-nous gérer ce qu’il y a à gérer ici et maintenant? »

Sur le principe, nous sommes tous les deux complémentaires.
Il ne peut y avoir de moyen et long terme sans court terme.
Et il ne peut y avoir d’avenir s’il n’y a que du court terme.

Pourtant, il n’est parfois pas facile de trouver le juste équilibre….

Au début de notre activité, nous avions eu du mal à nous coordonner et à nous trouver.
Il nous est arrivé de nous disputer sous le coup de la fatigue après une longue journée de travail.
Mettant parfois en branle, le respect mutuel que nous pouvions avoir l’un envers l’autre.

Plus d’une fois, lui et moi avions voulu arrêter.
Cela n’a pas été facile surtout au début et avec des caractères différents.

Pourtant, aujourd’hui cela n’a jamais aussi bien fonctionner que maintenant entre nous.

Pourquoi ?
Parce que nous avons  appris  à nous connaître et à nous comprendre.

Nous avons eu chacun l’humilité de reconnaître nos torts lorsque cela était le cas.

Il est facile de dire à quelqu’un lorsqu’il crée son entreprise avec un ou plusieurs associés :
« il faut parler, prendre le temps de comprendre, de discuter, de dire les choses calmement… »

Ce qui est tout à fait vrai. C’est un conseil très juste en soi.

Mais c’est un conseil qu’a certainement reçu tous les entrepreneurs lorsqu’ils se sont lancés.
Pourtant, combien d’entrepreneurs se sont séparés de leurs partenaires d’affaires ou même ont arrêté leurs entreprises suite à une grave dispute ?

Beaucoup…

Nous ne sommes pas des machines. Nous sommes des êtres d’émotions et nous ne sommes pas parfaits.
C’est ainsi.
Sinon, tous les partenariats d’affaires fonctionneraient à merveille et cela se saurait.

Il arrive forcément un moment dans la vie d’une entreprise, dans la vie d’un partenariat que les émotions prennent le dessus et que nous nous emportons.
Que nous disons parfois des choses que nous ne pensons pas et que nous regrettons par la suite.

Ce qui va déterminer la réussite d’un partenariat ou même d’une entreprise sera la capacité des associés à surmonter ces moments difficiles.

Pour cela, il faut en effet beaucoup de respect.

Il faut également savoir ravaler sa fierté.

L’ego n’a pas sa place dans la réussite d’un partenariat.
Il faut savoir reconnaître ses torts.

Et il faut parler beaucoup.

Une bonne chose à faire afin d’éviter des sources de conflits potentiels est de définir clairement ce que chacun doit faire et quelle est la responsabilité de chacun au sein de l’entreprise.

En cas d’erreur ou d’échec d’un des associés, le but n’est pas de l’enfoncer mais d’essayer de trouver un moyen de l’aider d’une manière ou d’une autre sur sa tâche.

Si vous réussissez à le faire et à dépasser ces moments difficiles, je peux vous assurer que votre partenariat n’en sera que plus fort. Votre confiance l’un envers l’autre sera beaucoup plus forte et vous avancerez ensemble pour un même but : La réussite de votre entreprise.

Et vous qu’en pensez-vous?

 

PS: Je vous conseille cet ouvrage qui vous permettra bien choisir vos associés et de réussir avec eux: Bien s’associer pour mieux entreprendre

 

MOTS CLÉS RECHERCHES:

Avoir un associé majoritaire
S’associer en affaire
Faire du business à deux
Avoir un partenaire d’affaire
Partenaire d’affaire
associé
Part associé majoritaire
Part minoritaire
Part majoritaire égalitaire
Part minoritaire égalitaire
dirigeant associé
co-fondateur
co-gérant
cogérant

associé majoritaire définition

  Vous avez aimé l'article? Inscrivez vous ci-dessous pour aller encore plus loin et recevoir de nombreux conseils et vidéos exclusifs.
auk1